Jeudi, c'est un tremblement de terre d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter qui avait touché la préfecture de Kumamoto, dans l'île de Kyushu. Un puissant séisme de magnitude 7,8 a secoué samedi l'Equateur, faisant au moins 77 morts et 588 blessés, et des dégâts considérables, a annoncé le vice-président Jorge Glas, en précisant que l'état d'exception avait été décrété. 

Le tremblement de terre a frappé à 1h58 (heure française) dimanche matin, selon l'USGS. Son épicentre était situé à 10 km de profondeur, à environ 173 km au nord-ouest de la capitale Quito. Un premier séisme d'une magnitude de 4,8 avait touché la même région 11 minutes plus tôt. Le séisme a été fortement ressenti à Quito pendant un long moment, selon des journalistes de l'Agence France Presse. 

L'Institut de géophysique (IG) équatorien a pour sa part fait état de «dégâts considérables dans la zone de l'épicentre et aussi dans des lieux éloignés comme la ville de Guayaquil». L'épicentre a été localisé dans la province de Manabi (sud-ouest). L'état d'urgence a été décrété dans les six provinces les plus affectées, situées dans le sud-ouest et le nord-ouest du pays: Manabi, Esmeraldas, Los Rios, Santa Elena, Guayas et Santo Domingo.

L'alerte au tsunami a été levée. Dans un premier temps, le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique avait prévenu que «des vagues de tsunami dangereuses sont possibles sur les côtes situées dans un rayon de 300 kilomètres autour de l'épicentre».

 

Au Pérou, un séisme de 7,4 a secoué le nord du pays à la même heure samedi, selon l'Institut de géophysique du Pérou (IGP). Selon les premières informations, aucune victime n'est à déplorer. Ces secousses interviennent peu après les tremblements de terre qui ont secoué depuis jeudi le sud-ouest du Japon, où ils ont fait au moins 41 morts et un millier de blessés.

Source : 20minutes - latribune