Si la fédération anglaise de football avait le pouvoir d’agir en France, sans nul doute, elle allait demander de punir tous les spectateurs qui se rendent au théâtre de la Main d’Or, les soupçonnant de faire des quenelles. Or, ce petit geste anodin et potache fait pour la déconne n’est pas ce que les nouveaux spécialistes de tout, surtout de la gestuelle veulent faire croire.

L’interprétation morbide et criminelle de ce machin nommé Licra fit force de loi alors que rien, vraiment rien, ne permet de pouvoir condamner qui que ce soit pour ce geste-là. Nous sommes en face d’une dictature qui ne dit pas son nom. C’est à dire que les puissants peuvent se lever et entrer par effraction dans votre tête tout en vous accusant de tous les maux imaginables et inimaginables.

Les suites de la quenelle de Nicolas Anelka que donne la fédération de football (FA) raciste surtout dépassent l’entendement.  Plus de trois mois après la quenelle de Nicolas Anelka lors d’un match de Premier League, plusieurs joueurs sont poursuivis par la Fédération anglaise de football. Qui sont-ils pour dire ce qu’est la quenelle ? Qui sont-ils pour la criminaliser ? Qui sont-ils pour ainsi traiter des gens comme s’ils étaient des criminels ? Un véritable délirium tremens de la part de ces clowns ! Ce diktat risque plutôt de provoquer des résistances et surtout rendre les gens racistes sur le long terme tant que les chasseurs de quenelles ne reviendront pas à la raison. Ce sont des fous !

    

C’est ainsi qu’on vient d’apprendre que le jeune IvoirienYannick Sagbo (Hull City) et le Camerounais Benoît Assou-Ekotto (QPR) vont devoir expliquer leur soutien affiché sur les réseaux sociaux à l’ancien attaquant de West Brom, suspendu et qui a rompu son contrat avec le club qui voulait lui imposer l’humiliation en lui demandant de faire des excuses publiques, ce que le joueur, altier et fier, a refusé. La FA ne poursuit que les joueurs noirs alors que les partenaires blancs de Nicolas Anelka lui avaient apporté unn soutien conséquent, précisant qu’ils connaissaient très bien l’homme, anti-raciste. mais, qui a dit que la quenelle est un geste raciste ? Incroyable.

Aussi bizarre que ça puisse paraître, Mamadou Sakho et Samir Nasri ont eux été avertis pour d’anciennes photos où ils faisaient eux aussi une quenelle. On a beau chercher à comprendre la logique de ces gens mais, on reste sans voix. En France, Matthieu Deplagne, 22 ans, admirateur de Dieudonné, quenelliste et joueur de Montpellier avait déclaré sur RMC: « Je le referais volontiers. Les médias et les hommes politiques essayent de lui nuire (Dieudonné, ndrl) et je trouve ce procédé dommageable. » Est-il épargné parce qu’il est blanc ? Sans doute. Néanmoins, cet homme, courageux face à la meute est vraiment respectable par rapport à un lâche comme Sakho…

Source : Alain Jules