La haine est-elle déjà revenue hanter les cœurs et les âmes de la population française, en à peine quelques semaines ? Où sont les « Charlie » ? Que ne sont-ils pas venus ? Ce matin, les kiosques sont déserts, personne ne veut du dernier Charlie Hebdo imprimé à 2,5 millions d’exemplaires.

 

C’est une odeur de poubelle et de liquide vaisselle qui vogue dans l’air ce matin à 8h00 dans la rue Damrémont du 18ème arrondissement parisien. La gérante du kiosque a confié à 20Minutesque tout était mieux organisé que pour le « numéro des survivants » d’un point de vue logistique. Elle a même reçu davantage d’exemplaires que le 14 janvier. Mais, à 8h20, elle n’en avait presque pas vendu.

« J’ai reçu plus d’exemplaires, mais je n’en ai presque pas vendu », la buraliste de La Gazette des Arts #ChalieHebdopic.twitter.com/FHEHVzti47

— Anne Demoulin (@Andiwahloo) 25 Février 2015

Du côté de la gare Saint-Lazare, un kiosquier a indiqué : «Ça se vend doucement, ça n’a rien à voir avec le dernier numéro».

Horreur et malédiction ! Que se passe-t-il ? Pourquoi tant de haine ? Où sont les millions de gens qui avaient participé à la Marche Républicaine avec des panneaux « Je suis Charlie » après les « attentats » ?

Celle où les plus gros truands et gangsters du monde sont venuspour soutenir « la liberté d’expression ». Et en première ligne !

Il semblerait que la France entière, qui avait défilé pour rendre hommage à un journal qu’elle n’avait jamais lu, a radicalement changé d’avis après l’avoir découvert. « Mais c’est de la merde », pouvait-on régulièrement entendre le jour de la sortie du magazine spécial tiré à 7 millions d’exemplaires. Un véritable jackpot ! Vous vous souvenez, celui avec le prophète islamique représenté avec une tête de bite ?

Ni Caroline Fourest sur Sky News, ni la Bourse de New-York n’auront pu y faire quoi que ce soit. Les gens semblent avoir récupéré une partie de leur bon sens et ont bel et bien reçu la révélation.

Toujours est-il que le numéro du jour fait un flop total. Malgré les millions d’euros encaissés grâce à l’énorme propagande qui a été déployée autours du dernier numéro, celui-ci va repartir chez l’imprimeur ou directement dans la benne à papier. Et ne comptez pas sur nous pour pleurer, nous serions plutôt enclin à nous en réjouir ! 

L’émotion passée, aujourd’hui, on peut enfin le dire : Charlie Hebdo, c’est de la merde !.. 

Au fait ! Saviez vous que Manuel Valls a pris le même avocat que Charlie Hebdo pour attaquer Dieudonné en justice ? Ceci est un détail qui n’intéressera sans doute que les complotistes les plus paranoïaques et les cerveaux labellisés « malades » !

Bref, tremblez pauvres fous qui n’êtes plus « Charlie » ! Vous êtes wanted !

 
 
Source : quenelplus