Saura-t-on un jour ce qui s'est passé à bord de cet avion? S'il semble désormais acquis que le MH370 s'est écrasé en mer, le mystère reste entier sur les raisons de ce crash et les curieux changements de cap qui ont émaillé son parcours.

 La nature a horreur du vide; il semble que les internautes aussi. Devant le manque d'explications des autorités internationales, les rumeurs les plus diverses ont couru sur la toile.

Un coup des Nord-Coréens disent certains, expliquant que l'avion filait droit vers Pyongyang et non vers Pékin. La raison selon eux? Espionnage industriel! Il y avait en effet dans l'avion une vingtaine d'ingénieurs travaillant sur une technologie convoitée... La preuve que les passagers sont en vie? Leur téléphone sonne encore! Cet argument continue d'ailleurs à se propager alors que de nombreux experts ont expliqué depuis pourquoi cela n'avait rien d'étonnant.

Pour d'autres, c'est un acte terroriste des séparatistes musulmans ouïghours. Là, il s'agit pour certains de servir une nouvelle variante d'un discours anti-islam déjà bien rôdé. Dans la même veine, ce serait une manigance de la CIA: après tout, affirment d'autres, puisque ce sont eux -c'est sûr !- qui ont fait tomber les tours jumelles, rien ne les empêche de faire disparaître un avion! C'est la seule raison "logique" qui explique que les USA, si avancés technologiquement, restent silencieux. A lire au second degré bien évidemment ; j'étais revenu plus en détail sur ces thèses dans un article du Figaro.

On le sait, les réseaux sociaux sont contestataires par nature. Les thèses conspirationnistes s'y propagent bien plus rapidement qu'une explication technique, ennuyeuse ou complexe, venant en appui d'un discours d'Etat. Ce n'est pas nouveau: "On nous cache tout, on nous dit rien/Plus on apprend plus on ne sait rien/On nous informe vraiment sur rien", chantait déjà Jacques Dutronc il y a presque ... 50 ans!

Source: http://www.huffingtonpost.fr